« Kwoon 館 : mot cantonais désignant l’endroit où sont pratiqués les arts martiaux chinois. » (Wikipedia)

Le Kwoon, c’est d’abord l’histoire d’une salle d’arts martiaux mythique à Liège : Le Shudokan

Fondée par Yves Thélen en septembre 1978, le Shudokan fut durant plus de 40 ans une figure emblématique des arts martiaux liégeois. D’innombrables pratiquants de Karaté, d’Aïkido et de disciplines diverses s’y sont en effet entraînés, souvent pendant de nombreuses années. 

En août 2019 et après plus de 40 ans d’activité au sein de la Cité Ardente, Yves Thélen, fondateur du Shudokan cède les rênes de son dojo à Hani Sabbagh, précurseur du style authentique de kung fu Ving Tsun à Liège et en Belgique.

Cette nouvelle impulsion donnera lieu à un renouveau du Shudokan, qui prendra ainsi dès la rentrée 2019, le nom de « Kwoon« , afin de mieux correspondre à ses nouvelles activités. 

Bien sûr, le Shudokan ne disparaîtra pas complètement ! Ça et là, plusieurs éléments seront conservés afin de témoigner de son glorieux passé.

De plus, Yves Thélen y poursuivra ses activités d’enseignement, en Karaté, Aïkido et Aïki-Karaté-Do, au côté des cours de Ving Tsun Kung Fu dispensés par Hani Sabbagh.

Enseigne Kwoon Quai des Ardennes à Liège