La méthode d’entraînement utilise 3 formes à mains nues, le mannequin de bois, le bâton et les couteaux, ainsi de très nombreux exercices avec partenaire.

Ce système unique ne comprend ni grades, ni ceintures. Il n’utilise aucuns titres ou niveaux hiérarchiques. Enfin, il ne contient aucun système d’évaluation, aucuns examens et ne décerne aucun diplôme.

Chacun pourra déterminer personnellement si les compétences et les capacités sont améliorées et affinées par l’entraînement.

Ainsi, cette méthode d’entraînement unique a pour but d’atteindre 6 objectifs principaux, qualités nécessaires au combat :

  1. Développer la Force de Frappe
  2. Être toujours Prêt à frapper
  3. Savoir reconnaître et saisir les Opportunités
  4. Pouvoir maintenir son Équilibre en toute circonstance
  5. Définir et appliquer la meilleure Stratégie en fonction de la situation
  6. Savoir identifier et corriger ses erreurs par un système d’Auto-correction

Chaque session d’entraînement au Ving Tsun comporte des exercices spécifiques permettant d’améliorer ces 6 qualités.

3 Formes de base à mains nues

1ère forme : « Siu Lim Tau » (« première idée »)

La première forme rassemble les différents mouvements et concepts de base du Ving Tsun. Sa pratique régulière est essentielle.

2e forme : « Chum Kiu »

La deuxième forme développe les concepts déjà évoqués dans la première forme, et comporte des combinaisons de mouvements, des pas et rotations, ainsi que des coups de pied. Elle a pour but de montrer la manière la plus simple, la plus directe et la plus efficace de combattre son adversaire.

3e forme : « Biu Jee »

Cette forme est enseignée pour se sortir de situations apparemment désespérées. Elle comprend, entre autres, des stratégies de combat pour se protéger de plusieurs adversaires, ainsi que des techniques de gestion de situations exceptionnelles ou même de fuite !

Exercices spécifiques

Chi Sau : développement des réflexes

Parallèlement à l’apprentissage de la deuxième forme, l’élève commence l’entraînement au Chi Sau.

Il s’agit d’un entraînement particulier qui n’existe que dans le Ving Tsun, et qui vise à développer les réflexes, la vitesse et la détermination afin de produire des réactions directes et appropriées.

Outils d’entraînement

Le Mannequin de bois : « Muk Yan Jong »

Cette autre partie importante de l’entraînement au Ving Tsun porte notamment sur la manière de corriger les positions de combat défavorables.

Il permet de plus d’améliorer le timing et la simultanéité de la défense et de l’attaque, ainsi que certains déplacements.

Le Bâton Long (« Luk Dim Boon Kwan ») et les Couteaux (« Baat Cham Dao »)

La pratique du Ving Tsun inclut également des principes spécifiques au combat aux armes.

Le Ving Tsun est ainsi un système complet, qui contient tous les éléments nécessaires au combat, qu’il soit armé ou non armé.

Cependant, la pratique des armes apporte bien plus que le maniement d’une arme spécifique, car ce sont surtout des outils permettant d’améliorer le combat à mains nues.

Vous avez encore des questions ?

Consultez notre page Questions Fréquentes, ou encore mieux, participez à un cours d’essai gratuit !